Parcs Résidentiels de Loisirs:

Quelques notions de règlementations

Les terrains aménagés de camping et de caravanage sont destinés à l’installation de tentes, de caravanes, de mobil-homes et d’habitations légères de loisirs. Ils sont donc constitués d’emplacements nus ou équipés de l’une de ces installations ainsi que d’équipements communs.

L’exploitation est permanente ou saisonnière et accueille une clientèle qui ne peut y vivre de façon permanente. Les clients doivent disposer et respecter un règlement intérieur conforme à un modèle arrêté par le ministre chargé du tourisme :(art. D. 331-1-1 du code du tourisme.)

Les engagements clés du classement

Quel que soit la catégorie, le nouveau classement des terrains de camping comporte environ 200 points de contrôle sur les équipements, le service client, l’engagement en matière de développement durable et d’accessibilité.

Dans toutes les catégories, les nouveaux critères de classement garantissent un accueil soigné dans un établissement propre et entretenu, mettant à disposition des équipements adaptés aux familles.

Les terrains de camping proposent des informations complètes correspondant réellement aux prestations de l’établissement, avec un niveau de confort et d’équipement minimum attendus.

Dans toutes les catégories, le traitement et le suivi des réclamations reçues dans l’établissement sont suivies. Le personnel est également sensibilisé à l’accueil des personnes en situation de handicap et au développement durable.

Classements

Depuis la loi du 22 juillet 2009 sur le développement et la modernisation des services touristiques, le classement par étoiles concerne également les terrains de camping et les parcs résidentiels de loisirs (PRL) .

Les critères de classement sont désormais conditionnés au respect d’un niveau d’exigences relatives à la qualité des équipements et des services délivrés. Le classement est attribué pour 5 ans, il est volontaire, donc effectué à la demande de l’exploitant. Le contrôle est réalisé par des organismes de contrôle accrédités, sur la base des critères de classement homologués par arrêté.

Depuis le 24 juillet 2012, les campings classés selon les anciennes normes et les textes de 1993, n‘ont plus le droit de faire figurer cet ancien classement.

La gamme de classement va de 1* à 5* :

Pour donner des repères fiables a la clientèle touristique, le classement va de 1* à 5*. Tous les hébergements classés sont ainsi évalués selon les trois grands axes suivants : la qualité de confort des équipements, la qualité des services proposés dans les établissements, les bonnes pratiques en matière de respect de l’environnement et de l’accueil des clientèles en situation de handicap.

Les parcs résidentiels de loisirs (PRL)

Un parc résidentiel de loisirs (PRL) est un terrain de camping particulier aménagé au sens des articles R. 111-32 et R. 111-46 du code de l’urbanisme. Il est spécialement affecté à l’accueil principal des habitations légères de loisirs et des résidences mobiles de loisirs.

Le nouveau classement des parcs résidentiels de loisirs comporte environ 170 points de contrôle sur les équipements, le service client, l’engagement en matière de développement durable et d’accessibilité.

On compte deux catégories de PRL :

1. PRL avec cession de parcelles, les parcelles sont vendues comme dans le cadre d’un lotissement traditionnel. Il n’est pas question de classement.

2. PRL avec location de parcelles (régime hôtelier), dans ce cas seulement, les PRL font l’objet d’un classement. La surface minimale de la parcelle doit être de 200 m2. Celle dédiée aux services communs doit représenter 20 % de la superficie totale du terrain. Les parcelles sont généralement louées à l’année. On y trouve très peu de clientèle de passage. Néanmoins, il est indiqué dans les textes que les emplacements équipés de PRL peuvent être loués à la nuitée, à la semaine ou au mois pour une clientèle qui n’y élit pas domicile. Cette exploitation est soumise à conditions.

Les engagements clés du classement des PRL (régime hôtelier) 1 à 5 étoiles
PRL 1* : Hôtellerie de plein air économique

• Le nombre d’emplacements maximum à l’hectare est de 80.

• Les établissements de cette catégorie offrent un équipement minimal fonctionnel, adapté pour accueillir essentiellement une clientèle francophone, recherchant avant tout un prix.

• Dès la première catégorie, nous retrouvons des exigences sur l’état et la propreté des équipements et espaces communs, ainsi que sur la mise en place d’un système de collecte et de traitement des réclamations reçues dans l’établissement

PRL 2* : Hôtellerie de plein air milieu de gamme

• Le nombre d’emplacements maximum à l’hectare est de 80.

• Le niveau de confort et d’équipement offert est plus important qu’en catégorie 1*.

• Espace de rencontres propices aux animations.

PRL 3* : Hôtellerie de plein air milieu de gamme

• Le nombre d’emplacements maximum à l’hectare est de 80.

• Le niveau de confort et d’équipements offert est plus important.

• Les établissements de cette catégorie doivent être équipés obligatoirement d’un bureau d’accueil

• L’accueil est assuré dans 2 langues étrangères dont l’anglais.

• Présence obligatoire d’une aire de jeux pour enfants équipée.

PRL 4* : Hôtellerie de plein air haut de gamme

• Le nombre d’emplacements maximum à l’hectare est de 72.

• L’accueil est assuré dans 2 langues étrangères dont l’anglais.

• Existence d’un site internet et des supports d’information commerciale en 2 langues étrangères dont l’anglais.

• La gamme de services offerte à la clientèle est plus importante (accès internet dans les espaces communs, service de boissons, …)

PRL 5* : Hôtellerie de plein air haut de gamme

• Le nombre d’emplacements maximum à l’hectare est de 66.

• Accueil en 3 langues étrangères dont l’anglais

• Réservation possible 24h/24.

• En matière d’aménagement, les espaces de vie sont plus importants.

• Présence d’un espace de baignade obligatoire.

• Accès internet aux emplacements et dans les espaces communs

• Espaces sanitaires et douches chauffées.

Les critères de classement sont définis dans l’arrêté du 6 juillet 2010 (publié au JORF du 8 juillet 2010). Pour obtenir le classement dans la catégorie visée, l’établissement doit atteindre le nombre de points imposés pour la catégorie souhaitée.

Démarrer vôtre investissment maintenant

Vous préférez l’indépendance et la créativité. Les campings sont une business à haute rentabilité. L’aventure commence ici. Démarrez vôtre investissment dès maintenant. Nous vous informerons, nous vous aiderons, nous vous accompagnerons dans cet aventure. Prenez contact et que l’aventure commence…

Commencer maintenant
Acheter un Camping